Plan de vol

L'envie et la motivation sont omniprésentes, le projet mûri dans nos têtes, les finances suivront (espérons le !), il ne reste plus qu'à choisir l'itinéraire de rêve et c'est dans la poche. Jusque là tout a l'air simple mais attention, avec l'établissement du plan de vol c'est là que les choses se compliquent.


Il faut tout d'abord recenser les destinations qui vous intéressent. Ajoutez à cela, selon vos motivations personnelles, une liste des activités que vous souhaiteriez y faire (visite, randonnée, plongée, treck, alpinisme...) et des saisons s'y prêtant le mieux. Eviter les moussons ou les hivers glaciaux nous semble être un atout raisonnable. Pour partir sur de bonnes bases il vous faudra enfin estimer les durées de séjour que vous voulez accorder à chaque étape en intégrant les activités et les transports de longue distances.


Une fois toutes ces données réunies, touillez-les dans tous les sens, imaginez une foule de trajets possibles avec différents enchaînements, relevez les contraintes de chaque scénario et recommencez jusqu'à obtenir le plan de vol "idéal" le plus proche de vos envies. Cette difficile étape apparaît parfois décourageante car bien souvent on ne saurait réaliser exactement le voyage initialement prévu. Il faudra donc être capable de mettre de l'eau dans son vin et faire quelques sacrifices (on pourra toujours revenir une autre fois) pour arriver à ses fins et obtenir un plan de vol réaliste. En tous les cas, voilà comment nous avons procédé. Après plusieurs dizaines d'essais et moultes tambouilles infructueueses voici les prémices de notre plan de vol.

 

Planning, timing et saisons

 

A pied et le sac au dos, sur le pont d'un bateau, à dos de cheval, en voiture ou en stop, à bord d'un avion, entassés dans un bus local, enfourchant un vélo, le long des rails de chemin de fer... Il existe une multitude de moyens d'effectuer son périple et de vivre le voyage.


Avec de longues distances à parcourir et de nombreuses choses à voir, l'avion reste bien sûr le moyen le plus pratique. C'est donc le moyen de transport que nous avons privilégié pour relier les grandes étapes de notre périple (traversée des océans, passage d'un continent à l'autre, ou encore à l'intérieur d'un même mais vaste continent).

En revanche, pour vivre son voyage autrement, faire des rencontres et se frotter à l'atmosphère d'un pays, les transports locaux restent les mieux appropriés pour ceux qui ne craignent pas l'incomfort et les galères. C'est pour pouvoir profiter de cet univers particulier que nous avons le plus souvent choisi d'effectuer par nos propres moyens les liaisons terrestres entre les aéroports de nos points d'entrée / sortie.

Enfin, pour sortir des sentiers battus et reprendre un peu d'exercice, nous goûterons au plaisir d'une "petite" ballade en tandem sur les plateaux himalayens. Ce qui nous donne en gros la trajectoire suivante :

 

Parcours des P'tits Vad'

 

Tableau récapitulatif




Retour

Contact : lesptitsvadrouillards@gmail.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×