Billets

Malgré la quantité collossale de CO2 rejetée et pour répondre à des aspets techniques et pratiques, nous assumerons le choix d'effectuer en avion les principaux trajets de liaison entre les étapes de notre voyage. Pour débuter, nous nous sommes tout naturellement tourné vers les billets "Tour du Monde". De plus en plus présents dans la programmation des agences, ces pass aériens, proposés par différentes alliances de compagnies (Star Alliance, One World et Sky Team), représentent une manière originale et économique de visiter plusieurs pays et plusieurs continents en un seul et même voyage.

Les offres commerciales (prix et conditions) de ces alliances sont fortement similaires. Trois catégories de forfait sont proposées en fonction du nombre de miles (distance) parcourus et bien souvent, seule la zone d'influence couverte par l'une ou l'autre des alliances saura faire la différence. Si vous êtes séduits par ces formules, prenez bien connaissance de toutes les conditions particulières. Certaines d'entre elles apparaissent tout naturel : uniques traversées trans-atlantique et trans-pacifique, obligation de parcourir le globe dans un seul sens sans retour en arrière. En revanche, d'autres le sont beaucoup moins : les distances au sol parcourues par vos propres moyens entre les aéroports de départ et d'arrivée sont comptabilisées dans votre mileage, un nombre important d'escales et de changements vous sera souvent nécessaire pour réussir à voyager avec les compagnies de votre alliance (augmentant encore votre mileage). Ainsi, ce type de formule vous obligera à renoncer à certaines parties de votre voyage et, pour en bénéfiecier, vous devrez souvent vous soumettre aux nombreuses contraintes qu'elles imposent. Sachez enfin que le continent africain, hormis par Johannesburg, est très mal desservi par ce système de pass aérien et devra souvent être supprimé de votre plan de vol.

 

Une ultime contrainte nous détourna définitivement de l'utilisation de ces pass. La durée maximale de validité de ces billets est de 12 mois avec obligation de retour dans le pays d'origine. Notre voyage se déroulant sur plus de 14 mois nous avons donc opté pour l'achat de multiples billets aller simple. Là encore quelques petites ficelles sont à connaître pour réduire les coûts : diminuer au maximum le nombre d'arrêt, éviter les destinations peu fréquentées (avec peu de concurrence aérienne), privilégier les grands axes aériens, éviter les périodes de pointe, réserver le plus longtemps possible à l'avance(au maximum à partir de 11 mois avant le départ), tenter votre chance sur Internet, simuler des voyages aller/retour dont vous n'utiliserez que l'aller. Aussi bizaremment que cela puisse paraître les voyages aller/retour sont parfois moins chers que l'aller simple vers la destination et vous procurerons la preuve nécessaire pour entrer dans certains pays, à savoir, posséder un bilet retour (condition indispensable pour voyager aux Etats-Unis par exemple). Enfin, comme pour les pass ''Tour du Monde", bien prendre connaissance des conditions particulières (billet modifiable ou échangeable, caution retenue, assurance, frais d'agence, frais d'entrée/sortie dans certains pays étrangers...).

 



Retour

Contact : lesptitsvadrouillards@gmail.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site